ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  istichara & tawjih pour tous 

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


REGION MEKNES TAFILALET

 

 
 
APERÇU GENERAL SUR LA REGION «MEKNES-TAFILALET»  
 
Située au Centre Sud du Maroc, la Région « Meknès-Tafilalet » est l’une des plus grandes régions économiques du Royaume. Créée en 1997 par le Décret n° 2.97-246 du 17Août 1997 en application des dispositions de la loi n° 47-96 relative à l’organisation des régions marocaines et promulguée le 2 Avril 97, La Région « Meknès-Tafilalet » comprend, outre les préfectures de Meknès, El Menzeh et d’Al Ismailia, les provinces d’El Hajeb, d’Ifrane, de Khénifra et d’Errachidia. Elle s’étend de la frontière maroco-algérienne, au Sud-Est du pays, jusqu’à quelques kilomètres seulement de Rabat (capitale du Royaume) et de l’Océan Atlantique, au Nord-Ouest du Royaume. L’ensemble couvre une superficie de 79210 km², soit à peu près 11,1 pour cent du territoire national. Il abrite une population de 2.170.000 habitants implantés dans 25 communes urbaines (10.91.454 habitants) et 111 communes rurales (955.663 habitants).
 
 
Par son emplacement au centre du Royaume, la Région « Meknès-Tafilalet » représente un carrefour et un trait d’union entre plusieurs autres régions économiques avec lesquelles elle a des frontières communes, à savoir :
     
  • Fès-Boulmane au Nord-Est,  
  • L’oriental au Sud-Est,  
  • Rabat Salé – Zemmour –Zaêr au Nord-Ouest,  
  • Sous-Massa – Draâ au Sud-Ouest,  
  • Gharb – Chrarda – Bni Hsen au Nord,  
  • Chaouia – Ouardigha et Tadla – Azilal à l’Ouest.
 
 
La Région « Meknès-Tafilalet » se caractérise par une diversité et une richesse assez remarquables à plusieurs niveaux.
 
Sur le plan de l’éducation:  
 
La formation de l’homme qui constitue un volet essentiel des secteurs sociaux a connu, lui aussi, une évolution appréciable grâce à l’attention particulière que lui ont réservée les pouvoirs publics dans les divers plans de développement.
 
 
En ce qui concerne l’enseignement supérieur, la place de la Région, à l’échelle nationale, s’est renforcée grâce à la création d’établissements et d’instituts qui en font un véritable pôle universitaire. En effet, outre les trois facultés des Lettres, des Sciences et du Droit, l’Ecole Supérieure de Technologie (E.S.T), l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers (E.N.S.A.M) et la Faculté des Sciences et Techniques (F.S.T) d’Errachidia, relevant de l’Université Moulay Ismaïl, la Région Meknès-Tafilalet abrite l’Académie Royale Militaire, l’Ecole Nationale d’Agriculture (E.N.A), les classes préparatoires et la première université privée du Royaume, en l’occurrence, l’Université Al Akhawayne d’Ifrane.
 
 
Concernant la formation professionnelle, les effectifs en formation dans la Région se situent au niveau de la moyenne nationale (7 à 8 pour cent) grâce à un effort appréciable des pouvoirs publics en matière d’extension et de redynamisation des centres existants, et de création de nouveaux centres, notamment des Instituts de Technologie Appliquée (I.T.A), et des Instituts spécialisés de Technologie Appliquée et de Gestion (I.S.T.A.G).
 
 
Les différents secteurs de l'enseignement:
     
  • Institutions technologiques diverses 
  • Écoles de formation des profs et instituteurs,  
  • L’école d’horticulture, 
  • L’école de Génie Rural et de topographie,  
  • L’école des infirmiers, etc.…
 
 
 
 
(c) mohammed el khadiri - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 15.04.2008
- Déjà 5083 visites sur ce site!